Tokyo Vice-saison 2 : 2024

Policier/Crime

Avec: Ansel Elgort, Ken Watanabe, Rachel Keller.

Une série de: J.T. Rogers.

HBO Max/Crave

 



La brigade de Katagiri et Nagata progresse dans ses investigations, et le retour
mystérieux de l'oyabun Tozawa que tous croyaient mort, incite Jake à faire une
nouvelle enquête. Alor que Katagiri et Jake enquêtent sur ce mystérieux retour,
Samantha doit réfléchir à un service que le chef Yakuza Ishida lui demande,
puisque le sort de son établissement en dépend. Sato qui se remet de ses lourdes
blessures; Lui et son nouveau « boss » Hayama, partent en expédition vers le
nord, en quête d'armes.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lorsque la première saison d'une série est forte et captivante, il est quelque
peu normal de se poser les questions suivantes, à savoir si, premièrement
il y aura une suite? Parce qu'il faut être certain d'une chose, l'annulation d'une
série est toujours possible. Et deuxièmement, est-ce la suite sera encore à la
hauteur?
La première saison de Tokyo Vice était effectivement excellente et captivante,
et suffisamment pour que les producteurs acceptent d'en faire une suite. Et tant
qu'à cette deuxième, sans être aussi surprenante puisque la table était déjà
mise, elle demeure néanmoins tout aussi bonne et de grande qualité! Ici, on
s'enfonce toujours un peu plus dans le sombre Tokyo et son agitation nocturne,
sa faune souvent hasardeuse et peu fréquentable, et sa criminalité à peine
dissimulée. On retrouve le duo improbable du journaliste « gaijin » Jake Adelstein
et de l'inspecteur Hiroto Katagiri, qui voient leur enquête devenir de plus en plus
complexe et dangereuse. Les personnages sont encore forts en bien campés,
et c'est d'ailleurs l'une des forces dominantes de la production. Les jeux de rôles
et le scénario le sont aussi.
Tel que mentionné, l'effet de surprise est moins présent depuis le visionnement
de la première saison, ce qui est normal, et d'un autre côté, à présent ce serait
comme se sentir plus à l'aise dans un nouvel environnement, puisque les repères
sont déjà présents. J'ai aussi été moins distrait par entre autres le visuel qui est
superbe, mais qui à la fois comporte beaucoup de contrastes chromatiques...

Tokyo Vice 2 est une très bonne série avec un peu moins de « punch » mais qui
creuse encore plus de manière très convaincante ce milieu interlope. Elle se termine
de façon à ce qu'il ne soit pas nécessaire d'y ajouter une autre saison.

     
 

Ahsoka-saison 1: Univers Star Wars: 2023

Sci-Fi/Action.

Avec: Rosario Dawson, Mary Elisabeth Winstead, Ray Stevenson.

Une série de: Dave Filoni, Jon Favreau.

Disney+

 

 

Au lendemain de la chute de l'Empire, l'ex-chevaliere Jedi Ahsoka Tano enquete
sur une menace latente qui pourrait bouleverser le fragile équilibre d'une galaxie
encore vulnérable... Est-ce le retour de l'Empire?

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je suis de ceux qui aime vraiment Star Wars, et je suis aussi de ceux qui affirme
que« trop est souvent comme pas assez », et que les productions de cet univers
qu'est Star Wars ont parfois été produites pour des raisons mercantiles discutables.

Disney exploite beaucoup cette franchise et comme mentionné, pas toujours pour
les bonnes raisons, mais c'est cela le divertissement, ça se doit d'être aussi lucratif.
Mais en toute honnêteté, j'avoue aussi que majoritairement, j'y aurai trouvé mon
compte de divertissement. La série The Mandalorian est venu me chercher tout de,
suite, tant qu'a Obi-Wan Kenobi c'était très bien, et un peu moins avec The Book of
Boba Fett.
Avec Ahsoka (oui je sais, je ne suis pas en avance sur le visionnement), là, je m'y
retrouve aussi! J'ai aimé la forme dans laquelle la série est présentée, de même
que son esthétique, et évidement son action! Graphiquement c'est incroyablement
bien réalisé, les combats sont « cool » et le scénario est plutôt bien, compte tenu
qu'il ne se veut pas être une remise en question existentielle… Les habituels volets
d'ordre « Disney familiaux » sont moins présents et c'est une très bonne chose!
Les jeux de rôle de Rosario Dawson (Ahsoka Tano) et de Mary Elizabeth Winstead
(Générale Hera Syndulla) sont bons, et j'ai apprécié qu'on ramène Hayden Christensen
pour interpréter Akakin Skywalker/Dark Vador. Tant qu'a Ray Stevenson (Baylan Skoll)
et bien il fut comme toujours dans ses rôles, intense et crédible, Ahsoka aura été
d'ailleurs sa derniere participation d'acteur, puisqu'il est décédé en mai 2023.

La série aura évidemment eu ses détracteurs, qui répondront toujours « présents »
lorsqu'il s'agit de critiquer pour le plaisir, et/ou au nom du purisme…

Donc, malgré certaines appréhensions lors de nouvelles sorties de cette saga qu'est
Star Wars, j'ai eu beaucoup de plaisir a voir cette première saison d'Ahsoka!

   


 

Masters of the Air -mini-série: 2024

Action/Guerre/Historique.

Avec: Callum Turner, Anthony Boyle, Austin Butler.

Une série de: John Orloff (scenario), Tom Hanks, Steven Spielberg (production).

Apple TV+

 

Durant la Seconde Guerre mondiale, la 8th Bomber Command de l'US Army Air Force a
pour mission de bombarder les armes et lieux stratégiques du Troisieme Reich.

En 1943 durant la Seconde Guerre mondiale, l'armée américaine déploie un détachement
en Angleterre qui servira de base arriere a sa stratégie aérienne face a l'Allemagne
nazie; La 8th Bomber Command de l'US Army Air Force. Au sein de cette 8e Air Force, se
forme le 100ieme , groupe de bombardement nommé les « Bloody Hundredth » parce que
la notion de sacrifice ne les effraie pas: Ils menent de périlleux raids de bombardements
sur l'Allemagne nazie, devant lutter contre des conditions météorologiques extremes, le
manque d'oxygene et la terreur de combats menés a 25 000 pieds d'altitude. Beaucoup
n'en reviendront pas.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Toujours aussi passionné d'histoire et de celle qui traite des guerres (que je n'approuve
pas), j'ai tout de suite été interpellé par la mini-série Masters of the Air. Et encore plus
lorsque j'ai constater qu'elle était produite par Tom Hanks et Steven Spielberg, a qui l'on
doit Band of Brothers et The Pacific, deux séries traitant du meme conflit, et qui sont
deux chefs-d'ouvre de la télévision! Masters of the Air est de la meme trempe, et tout
comme avec les titres mentionnés, cette série nous place directement dans cet enfer
que fut la WWII, afin de bien saisir ce que ces hommes et femmes auront affrontés et
subis au nom d'une liberté sérieusement menacée.

Techniquement et visuellement, les reconstitutions et les scenes sont
incroyables et grandioses! Le scénario est solide et se présente de maniere segmentaire,
c'est-a-dire que le début d'un épisode ne reprend pas nécessairement au l'autre se
terminait. Ici, le focus est mis sur un point principal qui est de « vivre les missions »,
et ça fonctionne parfaitement. Il y a beaucoup d'action vertigineuse et parfois assez
explicite (la série mise sur l'immersion). Contrairement a bien d'autres série dites
historiques, Masters of the Air, ne s'attarde pas trop au volet personnel des
personnages principaux, ou du moins lorsque ce sujet est présent, il est nécessaire
afin de mieux cibler chacun d'entre eux et de leurs interactions. D'ailleurs, les jeux de
rôles sont excellents et tres crédibles!

Une excellente série garnie des détails pertinents, captivante et remplie de réflexions!

   
 

The Gentlemen-mini-série: 2024

Action/Crime/Comédie noire.

Avec: Theo James, Kaya Scodelario, Daniel Ings.

Une série de: Guy Ritchie.

Netflix

 


Eddie Horniman, militaire de carriere, est issue d'une famille d'aristocrates composée
entre autres d'un frere difonctionnel, cocainomane et endetté jusqu'au cou, et d'une
mere plutôt particuliere. A la suite du déces soudain de son pere, Eddie hérite du vaste
domaine familiale et découvre que son héritage n'est pas celui qu'il croyait; le legue fait
partie d'un véritable empire du cannabis. Mais cet empire est convoité par de nombreuses
figures du crime organisé. Déterminé a extirper sa famille de cette situation, Eddie tente
de prendre les gangsters a leur propre jeu. Mais a mesure que la criminalité tisse sa toile
autours de lui, il commence a y prendre gout. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Si vous etes amateurs des productions cinématographiques de Guy Ritchie, vous
savez déja que ce cinéaste de grand talent, excelle dans les produits de gangsters,
souvent teintées d'un humour tres britannique. Rappelons-nous quelques titres tel
Wrath of Man, Snatch ou encore Lock, Stock & Two Smoking Barrels. Mais n'oublions
pas l'excellent The Gentlemen de 2019, qui est justement le titre de cette deuxieme
série signé Guy Ritchie. Mais contrairement a sa premiere série, soit Lock, Stock…,
Guy Ritchie ne reprend pas les grandes lignes de son film The Gentlemen, mais
s'inspire uniquement d'un univers semblable. Il ne s'agit donc pas d'un « spin-off »,
pas plus que d'une préquelle, mais plutôt d'un tout nouveau scénario.

La série est excellente, les personnages ainsi que leur jeu de rôle le sont tout autant!
Il y a de l'action et de la violence, mais cette derniere est beaucoup plus subjective que
le montre habituellement les films de Ritchie, et c'est bien ainsi. Mais il faut bien le dire,
il réside aussi au fil des épisodes une petite forme de redondance au niveau des situations embarrassantes dans lesquelles sont impliqués les personnages d'Eddie et Suzie Glass;
Ce qui devient quelque peu inévitable aussi. Mais honnetement, cet aspect ne m'est pas
apparu irritant. The Gentlemen est une fois de plus une réalisation qui se distingue par
la signature unique de Guy Ritchie. Une série captivante aux revers de situations
intelligents et souvent surprenants!

Il s'agit d'un excellent divertissement tout en finesse! Le dernier épisode pourrait laisser
entrevoir une suite, et je suis tout a fait partant.

   
 

Lullaby: 2022

Horreur/Hantise/Possession.

Avec: Oona Chaplin, Ramon Rodríguez, Liane Balaban.

Un film de: John R. Leonetti.

 


Une nouvelle mère qui découvre une berceuse dans un livre ancien et considère
bientôt la chanson comme une bénédiction, parce qu'il n'y a qu'au son de cette
mélodie que son enfant s'endors. Mais son monde se transforme en cauchemar
lorsque la berceuse s'avère être en fait une incantation qui fait resurgir l'ancien
démon Lilith.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
En 2024, c'est toujours un fait, les productions d'horreur sont souvent décevantes
et insignifiantes. Rare sont les titres qui produisent un effet positif sur moi et qui
me font conclure qu'il s'agissait d'un « bon film d'horreur »! Je dis rare, mais pas
impossible; Car Lullaby fait exception.
Je ne crie pas au chef-d'œuvre et loin de là, mais je sais reconnaitre lorsqu'un film
suscite mon intérêt et me procure un bon moment de distraction, parce qu'il se
démarque. Ce que Lullaby à réussit à faire. Ces principales qualités sont l'originalité
et sa très bonne réalisation, et tant qu'à y être, techniquement (FX) c'est tout autant
réussit. Malgré le fait que le personnage de John, interprété par Ramon Rodriguez est
un peu à côté de ses pompes parfois, le jeu de Oona Chaplin (Rachel) est très bon, de
même que celui de sa sœur Vivian. Et que dire du personnage de Lilith qui est amené
dès le début de manière subtile mais efficace et bien « punché »!

Lullaby est un bon divertissement dans cet univers désormais trop souvent mal
exploité, qu'est le cinéma d'horreur!

   
 

True Detective-saison 4: 2024

Policier/Crime

Avec: Jodie Foster, Kali Reis, Finn Bennett.

Une série de: Nick Pizzolatto & Issa Lopez.

HBO Max


La série se présente comme une anthologie dont chaque saison comporte une
distribution et une intrigue différente.

Saison 4 : Night Country :

Alors qu'une longue nuit tombe pour plusieurs semaines sur la ville d'Ennis en
Alaska, les huit hommes en charge de la station de recherche arctique de Tsalal
disparaissent dans l'étendue glaciale sans laisser de traces. Ils sont retrouvés
littéralement congelés et affiche une expression de terreur. Des résidents affirment
que la cause de leurs décès et d'ordre surnaturel. L'affaire est prise en charge par la
police locale, et les détectives Liz Danvers et Evangeline Navarro devront surmonter
leurs propres démons et sonder les glaces éternelles à la recherche des secrets les
plus profondément enfouis.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
J'ai très apprécié les trois saisons précédentes de True Detective, et pour une raison
évidente qui est que la série est à la fois vraiment bien conçue et réalisée, mais
principalement parce qu'elle est différente de toutes les autres séries policières!
Il aura fallu attendre quatre ans pour pouvoir visionner la nouvelle et quatrième
saison, et sans être véritablement déçu, je dois admètre que c'est selon moi la
moins captivante des quatre… Et pourtant l'idée du scénario est excellente et en
fait quelque chose de très original et éclaté, mais là ou je lui trouve un certain
aspect regrettable, est ce flot de dialogues souvent trainants et qui ralentissent
le mouvement, et honnêtement, je n'ai pas tellement apprécié le personnage de
Danvers interprété par Jodie Foster; Ce personnage est très agaçant et à la rigueur
héritant. Cette saison demeure divertissante, mais mes attentes étaient supérieures
et n'auront pas toutes été comblées.